POCHETTE SOLIZ RECTO.jpg

CRÉDITS POCHETTE ALBUM

Graphiste : Michel Naufal  Logo : Nicolas Michel  Photographe : Simon Picazos

Tumult Music

TUMULT_Official_BLANC.png
 

NUAGE RAVAGE - LE CLIP

Réalisé par : L. Fabiani (KUB),

F. Kalmes & F.Rozot2020.

©️TUMULT Music / Sôliz.

Fete_Huma_Scene_Zebrock_2020_Soliz@Maryl

CONCERT - "MON ÉTÉ À BELLEVILLE"

LE 6 JUILLET 2022

18h00 / accès libre

Boulevard Ménilmontant, 75011 Paris

(Terre-plein central du boulevard)

Crédit Photo : Marylène Eytier / Zebrock

Je veux les dernières infos

Votre inscription a bien enregistrée !

Fichier 1.png

© Simon Picazos

 
  • Facebook

SOLIZMUSIQUE

  • YouTube

SÔLIZ

  • Instagram
 

© Poppy Moukoukenoff // Zebrock

Sôliz grandit en Seine-Saint-Denis, cinquième et dernière enfant d’une famille recomposée. Sa mère la berce de folk, de blues et de chanson française, et l’une de ses sœurs lui transmet le goût de la soul et du gospel.

À neuf ans, elle achète son premier disque avec son argent de poche,

« Les Poèmes de Michelle » de Teri Moïse. Il sera rejoint par ceux de Native, NTM, Ménélik, Shola Ama, Michael Jackson...

Elle débute le chant et le piano à l’école primaire où l’on écoute Mozart, Beethoven et Vivaldi, écrit ses premières chansons à l’âge de 11 ans et poursuit les découvertes et créations à l’adolescence.

Fin des années 1990, la grande époque des CD, des groupes de rap, et des chanteuses à voix... Un disque d’instrumentales hip-hop dans le poste, une feuille et un stylo dans la main, Sôliz écrit, rape et chante avec ses copains, dehors sur un parking, ou dans le salon quand les parents ne sont pas là.

Sôliz n’est plus une enfant, et à mesure que changent les regards sur elle dans la rue, l’insouciance s’amenuise et disparaît.
 

Traîner dans la rue ou tracer ? Quelle femme être ici ?


À son piano, Sôliz trouve un refuge et la liberté de raconter sa ville. Celle qu’elle arpente et observe, avec ses gens fous, ses gens tristes, ses gens qui parlent fort, en mouvement ou en arrêt, dans le métro, les cafés ou les supermarchés. Là où l’on peut voir le pire comme le meilleur, l’artiste puise sa force, sa rage et sa douceur, et nous offre un contrepoint des clichés, de la violence et de l'amour.